• OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • AAVP_livre_1
  • AAVP_livre_2
  • AAVP_livre_3

Conception du livre Dans le pli d’un drapé, novembre 2012

« Envie », « plaisir », « sensualité », « mouvement », … : quand il parle d’architecture, Vincent Parreira tient le jargon à distance et rappelle à tout moment l’ultime enjeu. « Parlons d’amour », répète-t-il inlassablement. De fait, cet architecte-là avance accompagné. Famille, complices, collaborateurs, c’est auprès des proches qu’il puise « l’énergie » nécessaire à son métier.
En 2012, le groupe scolaire Casarès-Doisneau est récompensé d’une mention à l’Équerre d’Argent. L’année précédente, AAVP Architecture (Atelier d’Architecture Vincent Parreira) adopte une nouvelle organisation en intégrant une cellule chantier au sein de ses équipes. Autant de raisons de faire le point sur le parcours mené jusqu’ici. Des raisons suffisantes mais pas nécessaires. C’est d’abord pour tous ceux qui ont participé, de près ou de loin, aux projets et aux réalisations d’AAVP Architecture que Vincent Parreira a souhaité faire un arrêt sur images. Bref, il y a avant tout « l’envie » de partager « ce plaisir-là ». Un vocabulaire mis à mal tant la norme et la contrainte sont devenues leitmotiv. Un langage rendu possible parce qu’« il n’y a pas que l’architecture dans la vie » et qui prend corps, chez AAVP Architecture, en volumes comme en surfaces. Car si le travail de la peau est une envie présente dès le départ, l’ornement est in fine une réflexion sur l’épaisseur. « Le bâtiment représente la clé de notre engagement », souligne l’architecte. Autrement dit, entre dessins et réalisation, le chantier doit mettre en chaire plus qu’à l’épreuve. Autant de sujets que Vincent Parreira a souhaité aborder dans le cadre de tables-rondes, avec tous ceux qui l’accompagnent.

Auteur : Emmanuelle Borne
Graphiste : Benjamin Adida
Format : 28 x 38 cm
Nombre de pages : 144
Production et édition : Metropolis
Diffusion : Archibooks